Mélanges d’asphalte recyclé

Mélanges d’asphalte recyclé

Les mélanges peuvent être faits à 100 % de GBR (granulats bitumeux recyclés). Ils sont économiques et écologiques. De plus, ils contiennent des GBR qui peuvent être concassés, calibrés, mélangés et mis en place en utilisant des émulsions de rajeunissement conçues sur mesure.

Critéres de conception

Pour concevoir des mélanges d’asphalte recyclé, il est important d’évaluer certains facteurs afin de produire un enrobé dont le rendement dure toute sa durée de vie utile. Les facteurs suivants ont parfois un impact considérable sur le rendement des mélanges d’asphalte recyclé : matériaux GBR (granulats bitumineux recyclés), forme et type des granulats vierges, maniabilité du mélange, capacité de revêtement et taux d’asphalte résiduel. 

Matériaux GBR (granulats bitumineux recyclés)  :

Ces matériaux sont habituellement des GBR traités qui proviennent des opérations de fraisage. On peut les séparer en particules GBR grossières et fines, pour ensuite les mélanger de nouveau et obtenir une meilleure granulométrie. Il est important de déterminer les propriétés physiques des matériaux recyclés (teneur d’asphalte, granulométrie des GBR, granulométrie des GBR extraits et pénétration récupérée).

Forme et type de granulats vierges :

La forme générale des granulats vierges peut avoir un impact sur la quantité de granulats et d’émulsion à utiliser. Plus le granulat est calibré, plus il faut d’émulsion de bitume. L’émulsion de bitume et les granulats doivent également être compatibles.

Maniabilité de l’enrobé

L’émulsion de bitume doit produire un enrobé suffisamment maniable pour le poser de façon homogène. De plus, elle doit être conçue en fonction de la méthode prévue de traitement, que ce soit pour une utilisation immédiate ou un entreposage à long terme.

Capacité de revêtement :

L’émulsion de bitume doit pouvoir revêtir les granulats fins (passer dans un tamis de 4,75 mm) sans que les granulats fins forment de grumeaux. Pour certaines émulsions de bitume, l’utilisation d’eau de gâchage favorise l’enrobage de granulats fins. L’utilisation d’émulsions de bitume contenant un solvant facilite le revêtement, la pénétration de poussière et la maniabilité de l’enrobé.

Asphalte résiduel dans l’émulsion de bitume :

La quantité d’asphalte résiduel dans l’émulsion de bitume peut avoir une incidence sur la quantité d’émulsion de bitume nécessaire pour enrober les granulats. Moins il y a de résidus, plus il faut d’émulsion de bitume.

Le procédé de conception repose sur deux facteurs importants : un mélange bien enrobé et un mélange ayant la résistance et la stabilité requises pour soutenir la charge et le volume prévus de circulation.

De façon générale, les mélanges d’asphalte recyclé doivent avoir une teneur en émulsion de 1,0 à 4,0 % (selon les paramètres de conception), une stabilité à 25 °C d’au moins 2500 Newtons et 7 à 11 % de vides d’air.

Matériaux

Émulsions de bitume :

Avant de choisir une émulsion de bitume, il est important d’évaluer plusieurs facteurs. Les matériaux GBR (granulats bitumineux recyclés), les granulats vierges, la capacité de revêtement de l’émulsion, la compatibilité des matériaux, la méthode de mélange, les conditions environnementales et le procédé de compactage/pose ont un impact sur le type et la qualité de l’émulsion. Les émulsions de type SS-1, CSS-1, MS-2, CMS-2, HF150 et HF150M sont les plus courantes pour les mélanges d’asphalte recyclé. Depuis quelques années, on produit des émulsions de bitume brevetées, notamment des émulsions rajeunissantes, pour ces enrobés recyclés.

Mélange de granulats :

Pour les mélanges d’asphalte recyclé, on peut utiliser des granulats vierges traités ou semi-traités et concassés, ou encore des granulats alluvionnaires ou de carrière. Dans la plupart des cas, la taille maximale est calibrée à 25mm. Ils doivent avoir une très faible teneur en argile, sans contenir trop de matériaux qui passent à travers un tamis de 75 micromètres. Les mélanges d’asphalte recyclé peuvent contenir des matériaux GBR (granulats bitumineux recyclés) testés ou non testés, provenant de projets de fragmentation ou d’amas de GBR traités. Il est préférable de fractionner les GBR, puis les recombiner au besoin pour avoir plus de contrôle sur la granulométrie et les propriétés générales du mélange.

Lignes directrices de rendement

Il est important de respecter les lignes directrices suivantes pour créer un mélange d’asphalte recyclé de haute qualité et bien conçu :

  • S’assurer que la structure de revêtement existante ou le matériau de base peut soutenir la circulation prévue
  • Définir le procédé de mélange (installation d’enrobage, mélange à la niveleuse, installation mobile)
  • Veiller à ce que le type et la qualité d’émulsion de bitume soient conçus en fonction du procédé de mélange
  • Concevoir le mélange d’asphalte recyclé avec les matériaux qui seront utilisés sur le chantier
  • Utiliser au besoin des granulats concassés, durs, sans argile et d’apparence bien calibrée
  • S’assurer que l’émulsion de bitume et les granulats sont compatibles
  • Utiliser la bonne quantité d’émulsion de bitume
  • Veiller à ce que les granulats soient humides, mais non saturés Ceci réduit la tension superficielle entre l’émulsion et la pierre, ce qui produit un revêtement uniforme et une bonne adhérence
  • S’assurer que le mélange est maniable et que les fines sont bien enduites
  • Étalonner et inspecter tous les équipements
  • Utiliser un nombre suffisant de rouleaux en acier correctement pondérés en mode statique
  • Utiliser de préférence du sable absorbant pour éviter le ramassage
  • Exécuter correctement toutes les techniques de construction
  • Protéger le mélange en contrôlant la circulation
  • Travailler uniquement dans des conditions météorologiques adaptées au type et à la qualité de l’émulsion de bitume
  • Recouvrir le mélange durci d’une fine surface de roulement, notamment un enduit superficiel, un coulis « cape seal », un coulis bitumineux, un traitement de type « sand seal » ou un microrevêtement

Fiches de Données de Sécurité

DescriptionFichier PDF
Émulsion anionique à rupture moyenneWHMIS Icon
Émulsion anionique à rupture rapideWHMIS Icon
Émulsion anionique à rupture lenteWHMIS Icon
Agent rupteur d’émulsion cationiqueWHMIS Icon
Émulsion cationique à rupture moyenneWHMIS Icon
Émulsion cationique à rupture rapideWHMIS Icon
Émulsion cationique à rupture rapideWHMIS Icon
Émulsion cationique à rupture lenteWHMIS Icon
Bitumes fluidisés à séchage rapideWHMIS Icon

Ressources Reliées

DescriptionFichier PDF
Revêtement en asphalte 100 pour cent recyclé, Notre expérienceRESEARCH
Investigation du laboratoire du compactage du béton bitumineux denseRESEARCH
Recyclage – une étude en laboratoireRESEARCH
Mélanges d’asphalte à base de caoutchouc en utilisant la technologie des enrobés tièdesRESEARCH
Enrobés de rapiéçage à froid MACPATCH – PDOTECH
Aperçu sur la conception des procédés des mélanges d’asphalte recyclé – PDOTECH

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Research PaperIconfr